Karim Wade, son of Senegalese President Abdoulaye Wade and president of the national agency in charge of the organisation of the Organisation of the Islamic Conference (OCI), speaks on his phone at Dakar airport on March 12, 2008. Islamic leaders will debate Islamophobia when they meet in Senegal this week amid Muslim anger over a cartoon of the Prophet Mohammed in Denmark and a Dutch film perceived as anti-Islamic. AFP PHOTO SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)
0 0
Read Time:35 Second

LINDEPENDANT.SN-A quelques mois de la présidentielle 2024, le Candidat du parti démocratique sénégalais sonne la mobilisation et ratisse large pour s’assurer d’une victoire. Karim Wade prépare bien son rendez vous avec le peuple sénégalais. Il a lancé l’opération “Gnibissi” deux jours après que les députés ont voté la loi modifiant le Code électoral, lui permettant de recouvrer ses droits civiques et politiques pour participer aux élections.

 Selon le journal les Échos, le Candidat Karim Wade a appelé personnellement plusieurs anciens du parti démocratique sénégalais (PDS) pour les convaincre de revenir au bercail et de soutenir sa candidature. Il aurait même téléphoné un de ses anciens collaborateurs qui est membre de Yewwi Askan Wi.

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *