0 0
Read Time:2 Minute, 15 Second

Dakar au cœur de l’économie sénégalaise et africaine

Le Conseil National du Patronat (CNP) a tenu hier au King Fahd Palace sa 20e édition des assises de l’entreprise. Un événement organisé par le CNP avait réuni tout le patronat sénégalais ainsi que ses partenaires nationaux et internationaux afin de hisser l’économie d’ici et d’ailleurs au sommet de l’émergence. A cet effet, cette rencontre riche en termes d’échanges a bénéficié bien évidemment de l’appui de nos dirigeants qui ont pris part de cet événement multidimensionnel tout en réaffirmant leurs engagements et leur volonté d’accompagner les entreprises.

Le Sénégal, un territoire qui veut toujours se démarquer des autres pays de l’Afrique, a montré une fois de plus un engagement déterminant et un savoir-faire pour appuyer son économie, considérée comme un levier de développement. Une volonté que le CNP affiche pour apporter une pierre à l’édifice.  Dirigé par Monsieur Baidy Agne, le Conseil National du Patronat se voit être sur la voie de trouver le chemin du progrès en mettant l’accent sur le traitement de tous ces projets très avantageux pour le Sénégal et surtout de l’Afrique. Ce dernier, Monsieur Agne épaulé par son équipe œuvre toujours pour l’avancement et le bien être socio-financier des entreprises au profit de tous.

Dès lors, cette 20éme édition était une occasion pour lui de monter le travail acharné qu’exécuter les entreprises sénégalaises.  C’est d’ailleurs une des raisons qui justifient le décernement de prix de distinction à l’endroit de certaines entreprises, excellentes dans leur domaine de production. Une manière d’encourager à nouveau les entreprises sur cette voie de persévérance de l’économie dans sa globalité.

C’était aussi un moment de se pencher sur certaines préoccupations qui pourraient ralentir un tout petit peu le travail de ces entreprises. Parmi toutes ces préoccupations citées, on peut noter l’aspect financier qui réside un des soucis majeurs des entreprises, l’espace du partenariat public-privé, le privilège de l’espace du dialogue social tripartite, la transparence des procédures, la légèreté de la pression fiscale sur les mêmes contribuables, la digitalisation des chaînes de valeurs agricoles n’est pas aussi laissée en rade. En sommes, il y avait beaucoup de points saillants que le CNP portait à sa plaidoirie en dehors des mots de bienvenue, de remerciement et surtout de félicitations. Cette plaidoirie étant un souci du Patronat a été bien appréhendée par les autorités étatiques présentes lors de cette cérémonie. De leur côté, elles ont aussi apporté une oreille attentive par rapport à toutes ces doléances exposées. Sans oublier de rappeler leur engagement politique sur les maux de la société.

ANTA CISS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About The Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *