0 0
Read Time:2 Minute, 21 Second

LINDEPENDANT.SN-Le Parti de la Construction et de la Solidarité PCS/JENGU TABAX a organisé dimanche 24 décembre 23 au Grand Théâtre National de Dakar, son 1erCongrès ordinaire d’investiture. Ainsi, Boubacar Camara Kamâh a été investi candidat du parti. Il s’est exprimé, lors de son discours d’ouverture, sur sa vision pour le Sénégal tout en faisant un tableau sombre des régimes qui se sont succédé à la tête de notre pays.

Boubacar Camara a été investi dimanche candidat du PCS/JENGU TABAX. Le Secrétaire général dudit parti, Mor Ndiaye, estime que le Sénégal a besoin d’être réparé et construit. « Le Sénégal a besoin de mettre fin aux difficultés qui paralysent des secteurs clés de la vie économique et sociale. Le Sénégal a besoin de choisir le bon cap et s’y maintenir », a-t-il dit. Aussi, a-t-il demandé solennellement à M. Camara d’être le candidat du parti à la Présidentielle de 2024.
Prenant la parole, Boubacar Camara a décliné la claire vision qu’il a pour le Sénégal avant d’accepter d’être le candidat de la Coalition KAMÂH 2024. « Le cap que nous indiquons suppose un préalable, la rupture, la vraie celle-là, pas la rupture du bout des lèvres. Cette rupture est indispensable, elle a un autre nom, la réparation, elle permet de mettre de l’ordre, jagal (…) Cette rupture est attendue. Rompre, c’est couper le cordon ombilical avec les pratiques politiques malsaines, sans pitié, ni remords avec des ciseaux bien limés. C’est le jengu, le sursaut salvateur », a-t-il dit devant une foule acquise à sa cause.
M. Camara estime que cette construction du Sénégal du futur se décline à travers des engagements sur l’éducation, la santé, la jeunesse et l’emploi, les femmes, la transformation structurelle de l’économie et le financement du développement avec l’optimisation de nos ressources naturelles, l’environnement, la bonne gouvernance.  « Notre souhait commun, le plus ardent, est que, dans cinq ans, les Sénégalaises et les Sénégalaises, constatent, avec satisfaction, un changement bénéfique dans leurs conditions de vie et dans la marche de l’État et de la Nation. Un changement durable qui se poursuivra et qui fera du Sénégal un pays qui maitrise ses ressources naturelles et produit les biens et services dont il a besoin grâce à une économie basée sur la transformation industrielle », a-t-il indiqué.
« Je suis prêt et j’accepte solennellement d’être le candidat de la Coalition KAMÂH 2024 à l’élection présidentielle du 25 février 2024 », a-t-il dit à ses militants avant d’ajouter à l’endroit des Sénégalais : « Aujourd’hui, je suis candidat à l’élection présidentielle et je compte sur votre vote pour prendre en mains les destinées du pays que nous aimons et partageons, le Sénégal. »

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *