0 0
Read Time:1 Minute, 14 Second

LINDEPENDANT.SN-Les dignitaires du régime de l’ancien président Macky Sall (2012-2024) vivent mal la perte de privilèges liés à leur fonction. Qu’ils soient ministres ou députés, ils ont droit à un passeport diplomatique pour leurs voyages à l’étranger. Mais certains, comme Adji Mergane Kanouté, députée de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, unis pour un même espoir), estiment que le retrait de cet avantage, consécutivement à la perte de leur fonction, est un « manque d’élégance » du nouveau pouvoir en place depuis le 2 avril dernier.

« Un ministre qui vient de procéder à la passation de service avec celui entrant ne peut pas voyager avec son passeport diplomatique. Telles sont les nouvelles consignes reçues des nouvelles autorités de notre cher Sénégal. La raison invoquée est simplement que le passeport diplomatique est lié à la fonction », a fustigé la vice-présidente du groupe parlementaire de BBY dans une publication Facebook dimanche où elle a raconté sa mésaventure à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass.

« Je viens d’en être victime, mais heureusement que je suis une parlementaire en fonction, élue au suffrage universel direct comme son Excellence le Président (Bassirou) Diomaye Faye. Après vérification, mon passeport diplomatique m’a été remis », a-t-elle indiqué. Elle invite les nouvelles autorités à « savoir raison garder, rester sereines et classe » parce que « les anciens ministres sont des citoyens sénégalais et n’ont pas commencé à voyager avec le régime du Président Macky Sall »

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *