0 0
Read Time:1 Minute, 45 Second
LINDEPENDANT.SN-Les députés membres du Groupe Parlementaire Libertés, Démocratie et Changement ont joint l’acte à la parole. Ils ont, en effet, déposé une demande sur la table du président de l’assemblée Nationale pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour enquêter sur les conditions d’élimination de leur candidat, Karim Wade, de présidentielle de février prochain.
Le Groupe Parlementaire Liberté, Démocratie et Changement annonce avoir déposé « une demande formelle » pour la création d’une commission d’enquête parlementaire. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, cette démarche fait suite aux récents événements entourant l’élimination « dans des conditions
foncièrement troubles, de candidats à l’élection présidentielle du 25 février 2024, en particulier celle de Karim Wade, candidat de la Coalition K24″.
Le document renseigne que cette commission d’enquête parlementaire a pour but « de faire la lumière sur les circonstances et le processus ayant mené à l’exclusion de Karim Wade et de nombreux autres candidats ». « Nous ciblerons spécifiquement les problématiques de conflits d’intérêts, de corruption
présumée, de violations flagrantes et manifestes du secret des délibérations du Conseil Constitutionnel et de collusion entre certains membres dudit Conseil et des candidats, ainsi que le processus opaque et chaotique d’élimination de candidats lors du contrôle des parrainages », précise la note.
Ces parlementaires estiment « essentiel de questionner les raisons pour lesquelles les juges, notamment Cheikh Tidiane Coulibaly et Cheikh Ndiaye n’ont pas pris la décision de se récuser, malgré l’existence de connexions et de conflits d’intérêts apparents ».
Le Groupe Parlementaire Liberté, Démocratie et Changement invite tous les membres de l’Assemblée Nationale « à soutenir cette démarche cruciale pour la sauvegarde de la démocratie, des institutions et pouvoirs publics au Sénégal. Il est impératif que notre système électoral reste intègre et soit libre de toutes manipulations et irrégularités de nature à compromettre l’autorité de l’Etat ».
Ces députés du groupe parlementaire dirigé par Mamadou Lamine Thiam réitèrent leur engagement à défendre les principes de démocratie, de transparence, de justice et d’équité, et appellent « à une mobilisation collective de tous les républicains pour la préservation et la restauration de l’intégrité de nos institutions démocratiques »
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *