0 0
Read Time:2 Minute, 4 Second

LINDEPENDANT.SN-Mansour Ndiaye, Président du mouvement Mansour2024 est passé aussi à la Caisse des Dépôts et de Consignation pour déposer la caution de 30 millions de leur candidat Mansour Ndiaye un expert international en micro finance et précurseur de la Banque islamique au Sénégal. »Nous venons de déposer notre caution comme tous les candidatures déclarées à la présidentielle de 2024. Nous espérons que sous peu, les dépôts au niveau du conseil Constitutionnel se feront dans les délais », a déclaré Ousmane Diallo président des cadres du mouvement Mansour 2024.

« Le Président Mansour Ndiaye et la coalition Mansour 2024 qui est un collectif de mouvement indépendant, mais également de particulier qui ont vu une opportunité pour le Sénégal en tant que des Républicains, apporter les édifices dans le développement du Sénégal », ambitionne t-il.

D’ailleurs en ce qui concerne les parrainages, le président des Cadres du mouvement Mansour 2024 dit avoir  » bouclé les parainages ». « On a dépassé le minimal depuis fort longtemps. Et d’ici le date Line, on sera au niveau du maximum. Mais tout compte fait, on est rassuré ». Même si dit-il ne pas  » fait trop de communication au niveau des parrainages. L’essentiel que on est parti vers les citoyens et on a pu récolte le parrainage nécessaire nous permettant de déposer notre dossier au niveau du Conseil Constitutionnel ».

Revenant sur le processus de transparence des élections, OUSMANE Diallo affirme que : « Comme tous les autres candidats de l’opposition on a noté les mêmes préoccupations. Mais on espère que le Sénégal c’est un pays de droit et le nécessaire sera fait, et que tous les candidats déclarés à la présidentielle bénéficieront de l’ensemble des privilèges accordés du pouvoir ».

Dans la même dynamique, il indique que « L’une des préoccupations c’est le dispositions mises au code électoral, mais également la transparence du fichier. Il n’y a pas mal de débat à ce sujet là. Nous sommes en face avec tout ce qui se dit en manière des préoccupations. On appelle à beaucoup plus de transparence par rapport à l’organisation, mais aussi beaucoup plus de transparence par rapport à la sélection même et au dépôt des candidatures au niveau du Conseil Constitutionnel ».

« On aimerait que même si ça s’est pas fait les années passées, mais que cette année qu’il ait un changement, mais un challenge. C’est ça qui démontre un peu l’inclusion de ces élections là. On espère des élections participatives, mais également inclusive ou chacun aura son espace pour s’épanouir », souhaite le mouvement Mansour 2024.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *