0 0
Read Time:26 Second
LINDEPENDANT.SN-Ousmane SONKO, maire de Ziguinchor, chef de l’opposition, candidat des patriotes à l’élection présidentielle du 25 février 2024, est persécuté, ses droits constitutionnels confisqués.
Le leader des PATRIOTES (en grève de la faim) et ses partisans sont victimes de persécution politique : discriminés, agressés, traqués, attaqués, arrêtés (1062 detenus politiques), détenus arbitrairement, séquestrés, interdits de manifester, de réunion, dissolution arbitraire de leur parti, interdits d’investir leur candidat, leur siège national barricadé, materiel saisi, posters et pancartes détruits, etc.
Pauvre démocratie sénégalaise, que d’épreuves t’attendent !
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *