0 0
Read Time:1 Minute, 50 Second
LINDEPENDANT.SN-Dans le cadre de leur protestation contre le report de l’élection présidentielle, les syndicats d’enseignants  du secteur de l’éducation poursuivent leur plan d’actions a travers des séries de débrayages. Une démarche du Cadre de concertation des syndicats de l’enseignement (Saemss, Cusems, Cusems/A, Sept, Seppi, Sudes, Ues, Cdefs, Sadef, Odes, Sels/A) que dénonce le ministère de l’éducation nationale.
Le ministère de l’éducation nationale déplore la posture du Cadre de concertation des syndicats de l’enseignement qui profiterait de la crise politique pour mettre en peril droit à l’éducation des éléves:« Des syndicats d’enseignants se réclamant d’un mouvement dénommé « Cadre de concertation des syndicats de l’enseignement » appellent à des débrayages pour des raisons non scolaires. Ces perturbations fâcheuses affectent le déroulement du calendrier scolaire mettant ainsi en péril le droit à l’éducation des élèves.» lit-on dans un communiqué dudit ministère.
Cheikh Oumar Hann et ses services rappellent aux enseignants les règles constitutionnelles qui régissent le doit à la grève et menacent: « Pour rappel, si le droit de grève est reconnu aux travailleurs par la Constitution, il s’exerce dans le cadre des lois qui le régissent. Ceux qui cessent le travail en violation des dispositions réglementaires peuvent immédiatement subir toutes sanctions disciplinaires. Il en est de même si la cessation du travail est fondée sur des motifs politiques et non pas sur des motifs professionnels. Le Gouvernement prendra, en toute responsabilité et en toute rigueur, les dispositions idoines pour le respect de la réglementation et la continuité des enseignements-apprentissages.»
Dans le même foulée, le ministère de l’éducation nationale? magnifie le sens de responsabilité de la majorité des enseignants et réitère son engagement pour un enseignement de qualité et pour la protection des élèves: «Le département salue le sens des responsabilités et la posture républicaine de la majorité des enseignants qui continuent à œuvrer pour l’émergence d’un système éducatif performant et résilient. Le ministère de l’Education nationale réaffirme sa volonté et son engagement à fournir une éducation de qualité à tous les élèves et à assurer leur bien-être et leur sécurité dans les écoles et établissements scolaires. » conclut la note.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *